LE FORUM DE GALGOS FRANCE

forum où l'on parle des lévriers galgos, des chiens et autres animaux
 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 ANTIBES

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
jacquelineb44

avatar

Messages : 662
Date d'inscription : 09/03/2015
Age : 60
Localisation : Loire Atlantique

MessageSujet: ANTIBES   Sam 26 Mar 2016 - 12:00

Quelle chienne! Une superbe briarde noire qui a partagé notre vie pendant presque 12 ans.
Mon mari venait de traverser 11 mois de chômage, nous étions rentrés dans notre maison neuve depuis un peu plus de 3 ans, nous avions déjà une chienne airedale terrier qui s'ennuyait un peu malgré notre attention. Alors, quand il a retrouvé un travail, nous étions si heureux que nous avons décidé de prendre une seconde chienne dont je lui ai proposé sans hésitation, de choisir la race.
Le briard, le chien de ses rêves... mais pas des miens.
A dire vrai, je n'en savais pas grand chose sinon que c'était gros et plein de poils... pauvre maison et pauvre de moi...
Quelques semaines plus tard, dans une exposition canine, nous avons croisé la route d'un petit éleveur familial, passionné de briards, qui venait présenter sa chienne Toundra et vendre trois ou quatre chiots, grosses boules de poils, adorables, craquantes et tout et tout et tout...
Pour ne rien gâcher, Toundra a gagné ce jour-là. Alors mon mari m'a gentiment rappelé ma promesse et une heure plus tard, nous étions sur la route, dans notre petite voiture déjà bien remplie par les sièges et accessoires de nos deux petites filles encore bébés, avec un malheureux animal malade comme... un chien  qui bavait, vomissait et a même fait "popo" avant l'arrivée à la maison. Un régal.
Je suis rentrée les larmes aux yeux, refusant de regarder la pauvre bête dans un état lamentable et trop préoccupée à rejoindre la salle de bains pour baigner mes deux enfants presque aussi sales.
Mais mon amour des bêtes a très vite repris le dessus et sitôt les enfants couchées, je me suis précipitée pour aider mon mari à nettoyer la voiture et "ce monstre".
Quel amour, elle a tout fait pour se faire pardonner, des bisous, des petits gloussements, des calinous, des yeux doux et Antibes est entrée dans nos vies. I love you
Peut-être à cause de nos débuts délicats, cette bonne grosse toutoune s'est tout de suite rapprochée de moi. Elle me suivait des yeux ou de pièce en pièce, était sur mes talons dès que je m'occupais des enfants et s'interposait systématiquement entre tout "étranger" et moi.
Je me souviens d'une anecdote peu après la naissance de mon fils. Lors d'une des premières sorties avec le landau, une voisine qui allait devenir notre nounou s'est précipitée vers nous en criant, toute euphorique de voir le bébé.
J'ai alors vu la chienne se dresser de toute sa hauteur et poser la moitié du corps sur le landau, les babines retroussées, les yeux méchants et un vilain grondement dans la gorge.
Notre pauvre voisine a stoppé net, tétanisée et nous a regardés sans comprendre. Antibes la connaissait bien pourtant et se laissait souvent caresser et grattouiller. Mais là, elle avait le devoir de protéger son petit maître d'une "grave menace" et je pense qu'elle était vraiment prête à le faire au péril de sa vie.
Dans un lotissement, les cancans vont vite. De ce jour, lorsque j'étais avec mes enfants, les voisins ne me saluaient guère que de loin et Antibes est devenue pour le quartier "la panthère noire". Surnom qui lui est resté jusqu'à la fin de sa vie même si très vite, les gens se sont rendus compte de son énorme gentillesse, surtout avec les enfants.
Mes propres enfants pouvaient lui faire n'importe quoi, s'agripper à ses longs poils ou à sa queue (c'est comme ça que mon fils a appris à marcher), mettre la main dans son écuelle (ma fille aînée a un jour gouté les croquettes) ou lui enfiler bonnet et bottes (quelle merveilleuse poupée), la brave chienne n'était heureuse qu'en compagnie de ses trois petits maîtres.
Je crois bien que c'est d'elle que mes enfants tiennent aujourd'hui leur grand amour des animaux. En tout cas, même adolescents, tous les trois ont été très marqués de sa maladie, un vilain cancer et de son départ précipité.
Antibes ou "TIBOU" pour les intimes, nous ne sommes pas prêts de t'oublier.




Revenir en haut Aller en bas
angel71

avatar

Messages : 451
Date d'inscription : 25/02/2015
Age : 42
Localisation : saone et loire

MessageSujet: Re: ANTIBES   Sam 26 Mar 2016 - 13:04

Très , très émouvant ton récit , Jacqueline ...
Revenir en haut Aller en bas
Evelyne 54
Modérateur
Modérateur
avatar

Messages : 1264
Date d'inscription : 24/02/2015
Age : 63
Localisation : Flirey Lorraine

MessageSujet: Re: ANTIBES   Sam 26 Mar 2016 - 16:43

Très belle histoire Jacqueline
Merci pour ce partage
On sent encore l'émotion dans ton récit

_________________
Evelyne, déléguée GF  54
les Sisters , Morante et Laulau
Modérateur du Forum
                 
Je ne fais pas confiance aux gens qui n'aiment pas les chiens
Mais je fais confiance au chien quand il n'aime pas une personne
Revenir en haut Aller en bas
Patricia

avatar

Messages : 198
Date d'inscription : 16/03/2015
Age : 55
Localisation : Seine Maritime

MessageSujet: Re: ANTIBES   Sam 26 Mar 2016 - 23:35

Merci pour ce partage, chaque histoire est un morceau de nous. Nos chiens nous construisent, ils font tellement parti de notre famille, de notre vie.

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ANTIBES   

Revenir en haut Aller en bas
 
ANTIBES
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Villa Thuret d'Antibes
» Villa Thuret d'Antibes
» Antibes
» antibes 06
» PRESENTATION d Antibes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
LE FORUM DE GALGOS FRANCE :: BLABLAS ET AUTRES NOUVELLES :: Ils ont bercé notre enfance, nous ont accompagnés dans la vie-
Sauter vers: